mercredi 11 janvier 2012

Les années bienheureuses du châtiment

Fleur Jaeggy






















Dans ce court récit, l’auteure nous fait partager un épisode de vie en internat (un établissement suisse haut de gamme pour enfants de VIP), avec ses contraintes et ses anecdotes (admission d’une fille de président africain, avec les élèves au garde à vous !), pour décrire en détail l’évolution d’une amitié. L’auteur, qui est aussi la narratrice, souhaite conquérir une élève un peu plus âgée qu’elle, Frédérique, personnalité solitaire, un peu mystérieuse. Elle avouera en être chastement amoureuse. Les deux collégiennes se retrouvent fréquemment pour échanger beaucoup de banalités, juste pour le plaisir d’être ensemble. Peu de temps avant cette relation, la narratrice avait rejeté la demande d’amitié d’une plus jeune élève.  L’arrivée d’une nouvelle élève, exubérante, rayonnante détourne la narratrice de Frédérique, sans que celle ci semble en être affectée . Elles se retrouveront quelques années plus tard par hasard, mais là encore il ne se passe pas grand chose...
Je n’ai pas vraiment adhéré à ces épanchements, d’une grande banalité, mettant en scène des personnages qui ne m’ont guère inspiré de compassion. L’écriture, traduction de l’italien (est-ce la raison de mon manque d’adhésion?) n’a rien de remarquable : on a plutôt l’impression de notes éparses issues d’un journal intime sans intention de publier. Si cela avait été un plat, je lui aurais reproché le manque d’assaisonnement...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire