mardi 20 mars 2012

L'orage

Jacques Mercier













Numérique
Prix : 2,99 euros 
ISBN : 978-2-87560-001-1Formats : epub + kindle + pdf
Nombre de pages : 56











En quelques 50 pages, l’auteur laisse libre cours à ses réflexions douce-amères sur le temps qui passe. 
Notre narrateur (qui est-il, quelle place pour  Sylvain, personnage de substitution ambigu, dans ces confidences? ) vient de faire l’acquisition d’une liseuse : c’est l’occasion de faire de la place dans sa bibliothèque. La manipulation poussiéreuse, témoin des sédiments du passé, ouvre une fenêtre sur des souvenirs : annotations,  souvenance des circonstances de lecture, ou de l’origine de l’acquisition, qui renvoient à des épisodes marquants du passé. Au-delà du tri dans  les rayonnages, se dessine le besoin de faire le point, , de mettre de l’ordre dans sa vie, au moment où le bilan paraît opportun. Que garder? Pour qui? «un peu tout ou rien. on garde tout pour le cas où cela prend de la valeur, sentimentale, historique ou financière - ou on ne conserve que le minimum, pour soi, mais sans regretter».

La question de la sénescence et de l’angoisse de la défaillance physique apparaît en filigrane «on assiste impuissant à cet effritement, encore faut-il que celui de notre esprit ne soit pas simultané», avec la volonté de vivre intensément l’instant présent en s’interdisant à la fois la nostalgie et l’angoisse d’un avenir restreint.

L’ensemble prend des airs de patchwork, de miscellanées d’une vie d’écriture et de lecture, à l’heure du bilan, hésitant entre amertume et conscience de la nécessité de vivre pleinement le bonheur de partager sa vie avec une compagne passionnément aimée.


Lu sur Sony reader PRS-T1

Disponible aux Editions onlit


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire