jeudi 20 septembre 2012

La vie en sourdine

David Lodge












  • Broché: 413 pages
  • Editeur : Rivages; Édition : Rivages (28 août 2008)
  • Collection : RIVAGES GD FORM
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2743618442
  • ISBN-13: 978-2743618445









Desmond Bates, linguiste en préretraite, pour éviter l'isolement que lui confèrent ses troubles de l'audition, utilise différents subterfuges : se battre avec la technique, feindre de comprendre son interlocuteur, ou se perdre dans sa bulle de silence. Et quand il doit faire face à la démence débutante de son père : l'étendue des malentendus (!) donne le vertige. Les relations avec l'entourage se teintent  d'exaspération , voire de suspicion (n'entendrait - il que ce qu'il veut bien entendre?

Il n'est pas simple d'être drôle avec des sujets aussi déprimant que la vieillesse, le handicap, la difficulté de vivre en couple. Il faut tout le talent de David Lodge pour se sortir de ce défi. Et c'est à grand renfort d'ironie et d'auto dérision qu'il se tire de ce mauvais pas. Le ton est loin d'être badin, et le sujet n'est pas esquivé. Et l'on sent poindre à l'occasion un certain désespoir. 

L'irruption d'une jeune étudiante au comportement énigmatique vient mettre  d'un peu de piment au récit, en maintenant en éveil la curiosité du lecteur. 

Rédigé sous la forme d’un journal, le propos est à l’occasion livré à la troisième personne (tentative de distancier le discours pour mieux analyser ce qu’il sous-tend?)

Une grande part de l’oeuvre est autobiographique : non que je veuille sous-estimé les capacités de documentation de David Lodge, mais il est évident que ce témoignage est vécu de l’intérieur

Les personnages secondaires permettent de donner quelques coups de griffe à la société bien-pensante de ce début de 21ème siècle.

C’est une agréable lecture, à condition d’être plutôt optimiste, afin de ne pas se laisser glisser dans la dépression que pourrait induire la peinture réaliste de l’entrée dans la vieillesse avec toutes ses conséquences

Les trois livres qu'emporterait David Lodge par LeNouvelObservateur

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire