mardi 9 octobre 2012

La légende d'Eulenspiegel

Charles de Coster












  • Pages:687
  • ISBN:978-2-87560-014-1
  • Formats:EPUB / MOBI / PDF
  • Publication:03/09/12
  • Dispo sur :                               Onlit
  • Prix :                                       1,99 €




Très bonne surprise que ce roman classique écrit en 1847 par Charmes de Coster. Le héros, plus connu sous le nom de Till l'espiègle dans d'autres versions de cette légende, évolue ici au cœur du XVIè siècle, alors que l'Inquisition fait des milliers de victimes en Europe, sous la férule de Charles Quint puis de son fils Philippe, qui chassent l'hérésie avec pour but non avoué de renflouer les caisses du royaume espagnol.



Thyl, dit Eulenspiegel est un personnage facétieux, rusé, prêt à risquer sa vie pour faire régner la justice. Il a fort à faire en ces temps troublés où la vie humaine n'a guère de valeur surtout quand on est gueux. Les méthodes pour obtenir des aveux des suspects sont telles qu'il suffit d'être suspect pour être condamné. Lorsque son père est dénoncé par un voisin cupide, et donc rapidement exécutė, Thyl va prendre la route à la recherche des Sept, escorté par le gros et gras Lamme, désespérant de retourner son épouse, disparue sans explication. Évoquant Don Quichotte et son valet fidèle, ces deux là vont parcourir les routes de Flandre et vivre de nombreuses aventures. 

D'emblée le style surprend : l'auteur utilise une langue fleurie, qui pourrait passer pour de l'ancien français moyenâgeux, auquel cependant l'on s'habitue rapidement au point de tomber sous le charme. Cela confère au récit authenticité et crédibilité.

Beaucoup d'humour aussi, et le héros y est pour quelque chose tant son esprit vif et malicieux tire parti de situations épineuses pour tourner en ridicule les benêts crédules qu'il rencontre. 

Divisé en cinq livres, le roman, s'éternise quelque peu dans le quatrième, dans la description d'affrontements multiples qui ne font pas avancer l'intrigue. C'est le seul bémol,  pour une lecture très plaisante. 



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire