samedi 6 juillet 2013

un intérêt particulier pour les morts

Ann Granger









  • Poche: 379 pages
  • Editeur : 10 (20 juin 2013)
  • Collection : Grands détectives
  • Langue : Français
  • Traduction (Anglais) : Delphine Rivet
  • ISBN-10: 2264058730
  • ISBN-13: 978-2264058737
  • Existe en ebook










Londres. Darwin vient de publier De l'origine des espèces. On creuse les fondations de la première  ligne de métro. Victoria règne en maître sur son royaume. Les femmes n'ont d'autre issue que de trouver un bon parti pour se faire une place dans la société.

Elisabeth Martin débarque alors dans la capitale. C'est une découverte pour elle, qui vient de quitter sa campagne, ou elle vivait avec son père, un médecin généraliste, si dévoué envers ses patients dont la majorité travaillaient à la mine et si désintéressé qu'il n'a pas envisagé que sa mort mettrait sa fille sur la paille et la contraindrait à accepter une place de demoiselle de compagnie chez Mrs Parry, l'épouse parvenue de son parrain.

A Londres les travaux de la future gare en sont au stade de démolition des taudis qui occupaient le site du chantier. Et l'une des premières images qui frappent la jeune fille illustre c'est un convoi mortuaire puisque l'on a découvert un cadavre dans les ruines d'une des maisons en démolition. 

Arrivée dans le foyer qui l'hébergera, Elisabeth apprend que la jeune femme qui l'a précédée est parti brutalement, adressant après quelques jours un billet laconique...

La jeune femme a un caractère bien trempé et de la suite dans les idées. Elle enquête sur les circonstances de la disparition de la jeune Madeleine. Ajoutons à cela un bel inspecteur intelligent, on a là une galerie de personnages bien campés pour créer un bon scénario.

Pas de points négatifs : l'époque, l'intrigue, l'écriture, tout est au rendez vous pour pour bon moment de lecture, particulièrement pour tous les aficionados du Londres au 19ème siècle.

Et la bonne nouvelle, c'est que ce roman est le premier d'une série de 4, qui nous permettront de retrouver la tonique Elisabeth 



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire