lundi 4 novembre 2013

L'art des listes

Dominique Loreau








  • Broché: 279 pages
  • Editeur : Robert Laffont (15 novembre 2007)
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2221109317
  • ISBN-13: 978-2221109311










Dans cet ouvrage Dominique Loreau nous propose d'organiser notre vie à l'aide de listes. Les membres de Babelio l'ont compris et adopté le concept depuis quelques temps et l'on voit fleurir des listes diverses et variées qui regroupent en thèmes leurs lectures. Point n'est besoin pour ceux qui s'y sont essayé d'en clamer les louanges : cette recherche orientée est extrêmement enrichissante, bien aidée par notre ami Google, avec une arborescence en algorithme qui vous éloigne peu à peu des maigres éléments initiaux pour aboutir à une richesse de données fantastiques. D'autant que ce qui est trouvé hors sujet peut constituer un terreau pour d'autres recherches. C'est infini

Revenons à Dominique Loreau, qui nous propose de perdre un peu de temps pour en gagner beaucoup : pour l'avoir expérimenter, le départ en voyage préparé avec une check-list limite le risque d'oublier sa brosse à dents. Il en serait de même pour tout ce qui fait notre vie quotidienne, familiale, professionnelle....certes une liste de courses limite les débordements mais tout de même, dans certains domaines, en particulier quand des routines sont en jeu,  une intériorisation peut suffire à s'en sortir. Est-il nécessaire que je couche sur le papier que lundi et jeudi c'est shampoing?  
De même Dominique Loreau fustige le journal intime, trop volumineux, trop fourre tout...j'y opposerai deux arguments : 

Réjouissons nous que Virginia Woolf et Anne Franck, sans  parler d'Anaïs Nin, n'aient pas eu l'idée d'écrire des listes et non pas leur journal (d'autant que les deux exercices peuvent cohabiter)

Le défaut d'organisation apparent du journal ne tient plus à l'ère de l'informatique : indexation et tags compensent cet écueil 


En fait, la où je rejoins l'auteur, c'est sur la vertu thérapeutique de l'écriture. Que ce soit en vrac ou en liste, la trace sur le papier ou l'écran, pas strictement superposables, j'y reviendrai, modifie l'impact de ce qui pourrait rester un vœu pieux. Écrire donne du corps à quelques éléments élus de notre dialogue intérieur. Et sans doute qu'écrire à la main sur du papier en augmente encore la portée ( que penser de cette réforme de l'enseignement dans une grand nombre d'états aux USA, qui substitue le clavier au crayon?)


Créer des listes est sans aucun doute un moyen de structurer sa pensée. Il faut rester vigilant pour ne pas en devenir l'esclave au risque de devoir construire des listes de listes, voire des listes de listes de listes . Au secours!




Chaque instant contient une parcelle de l'éternité. La qualité d'un instant dépend de l'attention qu'on sait lui accorder. Pour cela il faut se prédisposer au rêve. La jouissance, l'extase, la perfection, les émotions raffinées, le luxe en somme, se construisent, s'apprennent.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire