samedi 18 janvier 2014

Le cas Eduard Einstein

Laurent Seksik








  • Broché: 304 pages
  • Editeur : FLAMMARION (21 août 2013)
  • Collection : LITTERATURE FRA
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2081248573
  • ISBN-13: 978-2081248571







Lorsqu’on évoque Einstein, on pense immédiatement au savant qui a révolutionné la conception des lois physiques qui gouvernent notre univers. Tout le monde l’associe à la célèbre formule e=mc2,  et son nom est devenu synonyme de génie. 

Sa vie privée, moins connue, suscite moins l’admiration. Marié jeune à Mileva Maric, une superdouée des maths elle aussi, il a une fille que le couple abandonne. Puis naissent deux garçons, Hans-Albert et celui qui retiendra notre attention, Eduard. Après une enfance brillante, Eduard sombre dans la schizophrénie. Ses accès de violence lui vaudront un internement l’asile de Burghölzli où il aura l’occasion de tester les dernières nouveautés en matière de traitement! (électrochocs, camisole…). Sa mère tente même l’invention la plus récente, à Vienne : des cures de coma hypoglycémique! Einstein s’est mis à distance de tout cela, au propre comme au figuré : inscrit sur la liste des personnalités à éliminer, il doit quitter l’Allemagne où les juifs sont indésirables. Hans-Albert l’y rejoint (mais leurs relations sont également complexes). Mileva reste seule en Suisse, gérant son quotidien à l’aune des dérapages de son fils, en proie elle-même à des démons intimes. 

Einstein aurait fait la fortune des tabloïds et autres parutions à scandale. Les archives permettent sans problème de reconstituer l’itinéraire du savant et Laurent Seksik ne s’y est pas trompé. C’est bien construit, les points de vue alternent Eduard y prend la parole en tant que narrateur, pour donner vie au récit. La lecture en est aisée.

Il manque peut-être un tout petit peu de distance par rapport à la documentation, qui permettrait d’en oublier les sources.

                                                        







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire