vendredi 13 juin 2014

Mr Gwyn

Alessandro Baricco









  • Broché: 192 pages
  • Editeur : Gallimard (5 mai 2014)
  • Collection : Du monde entier
  • Langue : Français
Traduction (italien) : Lise Caillat
  • ISBN-10: 2070142361
  • ISBN-13: 978-2070142361
Existe en version numérique








C’est sans doute un écueil récurrent pour un éditeur que de devoir composer avec les mouvements d’humeur de leurs écrivains favoris. Aussi quand Mr Gwyn affirme tout de go que l’écriture pour nui, c’est terminé, il n’est pas vraiment pris au sérieux. Et pourtant…il semble bien que la décision soit irrévocable. Peu à peu, l’impression de liberté laisse place à un vide pas si facile à gérer. La révélation a lieu lors de la visite impromptue d’une galerie où sont exposés des portraits : la suite est claire, il serait copiste, il fera des portraits lui aussi, mais avec ses outils que sont les mots. Des portraits ultimes de modèles dénudés dans un décor qui les contraint de se révéler…

L’auteur nous propose ici une intéressante plongée au coeur de l’intime de l’écrivain, qui doit un jour faire par obligation, sous la pression, ce qui s’était imposé à lui au départ comme une nécessité. C’est aussi en accepter les contraintes, la rançon du succès, la difficulté de s‘exprimer sur un autre registre que celui où le public l’attend, l’incompréhension…pour en arriver à détester e que l’on a voulu plus que tout. Pour s’apercevoir que malgré tout écrire reste sa seule raison d’être et qu’il faut réinventer l’exercice.

Mais ce roman n’est pas une complainte d’enfant gâté. C’est aussi la quête de chemins de traverse, plus risqués que des sentiers battus, plus riches aussi d’émotions nouvelles et qui éloignent les barreaux de la prison des convenances.

On est loin du recueil de confidences d’un écrivain désabusé, l’imagination est fertile le lecteur est entraîné malgré lui dans cette aventure qui sait ménager l’attente et surprendre au détour d’un chapitre. 

De quoi donner envie de s’immiscer un peu plus dans l’oeuvre d’Alessandro Barrico




"Mr Gwyn", un roman poétique sur l'acte d'écrire par lesechos

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire