vendredi 15 août 2014

Tierra del fuego

Francisco Coloane










  • Editeur : Editions Phébus (18 mai 2012)
  • Collection : Libretto
  • Langue : Français
  • Traduction (Espagnol): François Gaudry
  • ISBN-10: 2752908008
  • ISBN-13: 978-2752908001










Tierra del fuego est le premier recueil de nouvelles de Francisco Coloane, auteur chilien qui gage à être connu. ce sont des histoires de terroir, exotiques pour un occidental contemporain, des histoires d’hommes, cow-boys, soldats, ou chercheurs d’or, narrées sur un ton de légende par un conteur habile. Autant dire que le dépaysement est au rendez-vous.

Le voyage est en filigrane dans tous les textes, migrations effectives ou rêvées, belliqueuses ou exploratrices, en mer ou à terre, dans un décor toujours grandiose et sauvage.

Trois cavaliers chercheurs d’or font route, leur entente cordiale cache peut-être d’autres sentiments plus intéressés. Pactiser pour mieux trahir.

Un cheval rentre à l’estancia seul. C’est un cheval rétif, confié à un piètre cavalier, par un dresseur aigri. Le narrateur part à la recherche de l’homme, et le retrouve au fond d’une grotte en proie à un délire hallucinatoire.

Récit d’une bataille perdue d’avance, destinée à protéger la fuite d’un groupe, et au cours de laquelle un homme s’est conduit en héros.

Quatre marins accostent pour la sépulture d’un équipier. Les étapes arrosées compromettent la mission et l’âme du défunt rode pour accomplir sa vengeance.

Le cuisinier irascible d’un navire change de caractère alors qu’il adopte un agneau volé lors d’une escale.

Un paradis terrestre, où déambule une sorte de zombie. Son histoire est liée à celle de la vallée.

Le narrateur accepte de s’embarquer pour travailler comme homme à tout faire sur une île habitée par un homme taciturne et sa famille.

Deux cavaliers se rencontrent, pour le malheur et pour le pire

Un chantier de construction de phare. Le cuisinier y séjourne avec son épouse. Un fils de notable y débarque. 


Chaque nouvelle immerge le lecteur dans une ambiance unique, qui suscite la curiosité. L’écriture est élaborée, riche, et jamais lassante. L’auteur a été comparé à Jack London, et l’on retrouve en effet quelque chose de la magie narratrice de l’auteur de Martin Eden.

2 commentaires:

  1. Un grand roman de Coloane. La mer, les explorations, les indiens et les cow-boys de la pampa... J'ai adoré. Comme tous les livres de Coloane. Une vraie littérature chilienne pour ceux qui aiment la Patagonie et la mer...

    RépondreSupprimer
  2. oui c'est une belle découverte pour moi aussi. J'ai hâte de me plonger dans les romans, après avoir apprécié ces nouvelles

    RépondreSupprimer