dimanche 30 novembre 2014

Dérapages

Véronique Deprêtre






  • Broché: 131 pages
  • Editeur : Onlit Editions (8 octobre 2014)
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2875600540
  • ISBN-13: 978-2875600547
  • Existe en version numérique










Dérapages, oui, mais contrôlés! Il faut une belle maitrise des ressources du langage et une imagination débordante (à moins qu’il ne s’agisse d’un sens particulièrement affuté de l’observation) pour commettre cette ribambelle de nouvelles plus surprenantes les unes que les autres. Pas de fil rouge, ni dans le style ni dans le thème, c’est une plongée dans un univers imprévisible : si le recueil s’ouvre sur le monologue d’un psychopathe, la suite de ces mises en bouche est extrêmement varié, et l’auteur fait la démonstration  de tout ce dont elle est capable en matière de travail des mots. C’est une sorte de feu d’artifice avec une galerie de portraits insolites, un psychanalyste narcissique, des amoureux de la gangrène, la revanche d’animaux de cirque, chaque nouvelle surprend le lecteur, qui est malmené, bousculé…Mais qu’importe puisqu’il aime plutôt ça! D’ailleurs l’auteur ne s’y méprend pas et affirme dans un avertissement (peut-on le nommer ainsi, alors qu’il se situe entre deux nouvelles, en plein milan du livre?) : 

« A moins de se sentir l’âme d’Héraclès dans les écuries d’Augias, qu’il [le lecteur] jette ces nouvelles dont les règles grammaticales et syntaxiques suintent la pleine ménopause. A quel genre de cérémonie textuelle serait-il donc convié, où s’étalent  comme autant de partitions aléatoires, ici des enfantillages sans âge, là des états d’âme jargonnant d’une adolescente prétendument branchée, le flux de pensée indigent d’un esprit simple, le délire de quelque pervers ou psychotique s’approchant de chacun à s’en brûler les encres».

Alors, prêts à risquer cette chevauchée à cru, dans un décor ordinaire, mais sur un cheval fou?








Bruno Coppens chronique "Dérapages" de Véronique Deprêtre dans 50° Nord ARTE BELGIQUE from ONLIT Editions on Vimeo.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire