mercredi 24 juin 2015

Miniaturiste

Jessie Burton







  • Broché: 512 pages
  • Editeur : Gallimard (26 mars 2015)
  • Collection : Du monde entier
  • Langue : Français
  • Traduction (Anglais) : Dominique Letellier
  • ISBN-10: 2070144224
  • ISBN-13: 978-2070144228
  • Existe en version numérique






C’est insidieusement que le charme agit. D’abord, on découvre avec intérêt la vie sociale de la cité commerciale d’Amsterdam à la fin du 17è siècle au temps où les bateaux parcouraient les mers à la recherche des précieuses épices. Puis Nella, l’héroïne du roman, vous rallie rapidement à sa cause, celle d’une jeune fille de 18 ans, qui pour échapper à une vie misérable à la campagne, épouse un riche marchand de la ville. Les personnages secondaires entrent alors en scène, la jeune orpheline et l’africain, au service du maître de maison, et la belle soeur,  dont on pressent qu’elle « ne nous dit pas tout ».
C’est alors  que l’irrationnel surgit, par le biais de livraisons étranges, des miniatures destinées à meubler une maison de poupée, cadeau de noces du marié à sa jeune épouse. Prédictives ou révélatrices, les miniatures parlent, dévoilent, trahissent, et entraînent  Nella sur des terrains dangereux. La mystérieuse femme qui semble contrôler le moindre détail de leur vie, est-elle la « clé de leur salut ou l’architecte de leur destruction »?

La puissance dramatique s’intensifie au fil des pages au point de ne plus pouvoir fermer le livre. Les drames se succèdent, les langues se délient et les vengeances s’assouvissent.


La dernière page tournée, c’est le sentiment de manque qui se manifeste, et les questions aussi : que va devenir cette jeune femme après toutes ces épreuves traversées? Y aurait-il une suite prévue? 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire