vendredi 31 juillet 2015

Ça peut pas rater!

Gilles Legardinier










  • Broché: 421 pages
  • Existe en version numérique

    • Editeur : Fleuve éditions (2 octobre 2014)
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2265098361
    • ISBN-13: 978-2265098367












    Et si ça peut! Pas la moindre petite étincelle qui rappellerait l'émotion ressentie lors de la lecture de Demain j'arrête et à un degré moindre de Complètement cramé. L'humour est forcé, construit et les personnages ne m'ont pas séduite du tout. Pour tout dire , les dernières pages ont été un pensum et sans la petite intrigue qui consiste qui se cache derrière le mystérieux auteur des lettres anonymes que reçoit l'héroïne, j'aurais peut-être laisser tomber. C'est une déception car ces romans légers sont une cure de bien-être dans un monde littéraire de brutes telles qu'on peut les croiser dans les polars les plus noirs.

    Pour dresser le décor, Marie vient de se faire larguer par son compagnon, et par la même occasion réalise que c'était une belle ordure. Son travail dans une fabrique de matelas est menacé. Heureusement une solidarité se crée entre les collègues pour lutter contre les projets de ceux qui veulent faire couler le navire. Enfin une amie et un déménagement guident la jeune femme dans ce parcours de détresse. 

    Les ingrédients sont là, comme dans les précédents romans, mais la recette ne fonctionne pas : on ne rit pas, on ne pleure pas. On est juste content de tourner la dernière page.

    Mon humble avis dans cet océan de succès n'aura aucune conséquence et je m'en réjouis car cet auteur m'est plutôt sympathique, mais le rendez-vous est raté.

    Aucun commentaire:

    Enregistrer un commentaire