jeudi 27 août 2015

Tiré à quatre épingles

Pascal Marmet







  • Broché: 270 pages
  • Editeur : Michalon (21 mai 2015)
  • Existe en version numérique
  • Collection : ROMAN
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2841867889
  • ISBN-13: 978-2841867882






Voilà un petit polar bien honnête, fort sympathique, avec ce qu’il faut pour passer un bon moment : 

  • une série de crimes dont le lien entre eux ne saute pas aux yeux
  • des vraies pistes et des fausses pistes pour que l’on se creuse les méninges
  • ce qui est inutile parce qu’en fin de compte ce sont des rencontres de hasard qui feront la lumière sur l’affaire
  • des personnages suffisamment originaux pour bien accrocher le lecteur
  •  un enquêteur bien typé mais pas trop, et s’il est connu pour ses fulgurances, il ne me semble pas les avoir beaucoup mises à profit . C’est tout à fait le profil d’un personnage qui pourrait être récurrent de façon à permettre aux lecteurs d’explorer peu à peu ses zones d’ombre.

Ce qui pourrait augmenter sa cote : 

  • des dialogues plus spontanés, plus prêts du langage parlé
  • un focus plus précis sur le milieu dans lequel se déroule l’intrigue : le marché de l’art africain. Car nous croisons une statuette aux étranges pouvoirs et l’on aurait bien aimé en savoir plus.

Pas de scènes gore, pas trop de suspense, peu d’action, on n’est pas dans le thriller type Grange ou Thilliez. C’est plutôt du côté de Simenon que l’on pourrait chercher des analogies. Cela reste cependant une lecture tout à fait agréable, qui fournit quelques heures de plaisir  que l’on ne boude pas.


Merci à Babélio et aux éditions Machalon pour la confiance qu’ils m’ont accordé






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire