lundi 23 novembre 2015

Derniers carnets - Scènes de la vie politique en 2012 (et avant)

Franz-Olivier Giesbert








  • Broché: 208 pages
  • Editeur : FLAMMARION (11 mai 2012)
  • Collection : DOCS,TEMOIGNAGE
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2081282569
  • ISBN-13: 978-2081282568












Ce livre m’évoque dès les premières pages l’histoire de la petite souris et de l’éléphant qui courent ensemble sur la piste. La petite souris se retourne et dit : « regarde toute la poussière qu’on fait »

C’est un peu ça, quand Franz Olivier Giesbert rapporte les confidences qu’il a pu recueillir dans le cadre de son job de journaliste, avec un accès privilégié à cet aréopage qui constitue le pain quotidien des médias. Est-ce méritoire? Que dirait t-on d’un médecin qui publierait l’histoire de la maladie d’illustres personnages qui auraient été ses patients (sans compter les soucis avec le Conseil de l’ordre en ce qui concerne le secret médical)? Il y a là quelque chose d’impudique et de dérangeant.
En outre, les propos ne font pas vraiment avancer le schmilblick : qu’ils soient d’ordre privé, ou censés être révélateurs d’un aspect de la personnalité , on n’apprend pas grand chose sur Sarko ou Hollande, que les médias n’aient déjà offert en pâture.
On est juste bien mis au courant des relations familières qui se sont nouées entre l’auteur et les personnages politiques évoqués. Et Franz Olivier Giesbert a t-il besoin de ça pour combler une faille narcissique?

Honnêtement je n’ai pas terminé, je n’ai pas eu le courage de lire les deux derniers chapitres, pourtant très courts. 

Le seul intérêt est la plume spirituelle de l’auteur, que j’apprécie volontiers, à condition que le sujet soit suffisamment intéressant.


Derniers carnets? avant de passer au roman?. Tant mieux.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire