vendredi 28 avril 2017

Au bonheur des fautes

Muriel Gilbert







  • Broché: 256 pages
  • Editeur : VUIBERT (7 février 2017)
  • Collection : LA LIBRAIRIE VU
  • Existe en version numérique
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2311101544
  • ISBN-13: 978-2311101546








Jubilatoire. Tous les amoureux des mots vont tourner les pages en espérant qu’il en reste encore beaucoup, des pages à tourner. 

On entre dans les coulisses d’un quotidien prestigieux, Le Monde, où l’auteur sévit au « cassetin », en tant que correctrice. Fautes sur les mot, les accords, les noms propres (dans la presse, c’est capital, oserais-je dire), les données aussi. il faut donc se positionner non comme un lecteur mais comme un analyste de la construction et de l’orthographe , tout en repérant d’éventuelles grosses bourdes de sens ou de contresens. (Cela arrive au lecteur non spécialiste, lorsque justement une faute d’orthographe est repérée au décours d’un bon thriller : finie l’intrigue, on est en mode fureteur, inquisiteur de la coquille, au détriment du scénario)

Muriel Gilbert démystifie le métier : non elle n’est pas infaillible, oui elle doit vérifier certains accords avant de confirmer ou non la suggestion qui lui est faite dans un couloir.
Son rôle est aussi particulièrement ingrat : ce n’est que quand une faute est passée à la trappe de son sixième sens qu’elle reçoit les mails, lettres, coups de téléphoniques de lecteurs outrés. Jamais de félicitations pour un article paru indemne de bourdes. 

C’est l’occasion aussi de revoir de façon ludique et dynamique les règles qui sont régulièrement bafouées, aussi bien par des pros que par des amateurs. C’est le traité de langue française le plus drôle qu’il m’ait été donné à lire, et dont les exemples me paraissent diablement efficaces. Car elle a la plume alerte, la pourfendeuse d’anacoluthe! 


C’est un vrai bonheur, comme annoncé dans le titre, à lire et à relire avant de se plonger dans son Bescherelle et son Petit Robert, plus complets, mais moins drôle.



Être enfant c'est ça : saouler son monde de questions sur tout et n'importe quoi, et parfois garder pour soi ses étonnements

*

Le français appartient aux francophones, quels que soient leur âge, leur origine, leur niveau d'orthographe. S'ils sont suffisamment nombreux à faire la même faute ...elle devient la norme, et cesse tout bonnement d'en être une

*



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire